Chapitre 17 : Le Dieu de la tolérance

Le système Diablo ne donna pas à Fei beaucoup de temps pour regretter son choix. Juste après une seconde, tout en face de Fei changea.

 

« Huuuu- »

 

Fei sentit à nouveau la gravité zéro de voyager à travers le « tunnel du temps ». Sa vision se brouilla pendant une seconde. La prochaine chose qu’il sut, c’est qu’il était apparu dans le 【Camp des Rogues】 et était à l’endroit où les nouveaux joueurs apparaîtraient.

 

Le ciel était toujours sombre et la pluie continuait à tomber.

 

Le 【Camp des Rogues】 était complètement silencieux.

 

Fei découvrit que quand il avait changé sa classe en sorcier, tous ses attributs étaient revenus à zéro ; il semblait qu’il avait recommencé le jeu. Il alla voir la grande prêtresse Akara pour recevoir la quête 【Repaire du mal】, et Akara traita Fei comme un étranger tout en lui donnant la quête.

 

Après avoir obtenu la quête, il retourna à l’endroit où il était apparu. Il se souvint soudainement de quelque chose. Il baissa les yeux sur son pantalon et espéra qu’il pourrait toucher quelque chose avec sa main.

 

Après un bref moment –

 

« Hew …… ok … ok. Donc je ne suis pas devenu une femme. Ça aurait été trop cruel.  »

 

Fei était très content. Bien que la classe de sorcier ait été faite pour être une femme dans le monde de Diablo, son apparence de caractère était basée sur Alexander dans le monde réel. Il y avait quelques changements mineurs, mais il ressemblait au « Barbare Fei ».

 

Il portait une robe grise grossière et tenait une baguette de deux mètres de long. Ces deux articles avaient été donnés à Fei quand il était apparu ; Ils étaient assez bon marché et faible.

 

Rapidement, le PNJ Warriv se précipita à nouveau et commença à parler : « Salutations, étranger. Je ne suis pas surpris de voir … « Avec son expérience précédente, Fei l’ignora et s’en alla.

 

À ce stade, Fei était certain que son hypothèse était correcte.

 

Il pouvait choisir toutes les classes du monde Diablo, mais il savait seulement s’il pouvait ou non apporter ses capacités dans le monde réel après avoir quitté le monde du jeu.

 

……

 

Après avoir prouvé son hypothèse, il décida de quitter le mode du personnage sorcier.

 

Ce n’était pas qu’il ne voulait pas être un mage, mais plutôt qu’il était préférable de concentrer toutes ses ressources dans une classe pour l’instant. Chambord était sous une menace réelle. Il décida de concentrer son temps sur le niveau du barbare afin qu’il puisse être plus utile pour la prochaine bataille.

 

Comme il pensait à quitter le mode, il fut automatiquement transféré à l’écran de sélection de caractères 3D sans appuyer sur aucun bouton.

 

« Zut ! Je peux tout contrôler maintenant juste en pensant ? » Il pensa à choisir le personnage barbare de niveau 5 et sa vision se brouilla de nouveau, avec le sentiment de gravité zéro. Il était de nouveau entré dans le monde de Diablo en tant que barbare de niveau 5.

 

« C’est cool ! » Pensa Fei. Il pouvait simplement penser à ce qu’il voulait faire et il ne serait pas nécessaire d’appuyer sur un bouton.

 

L’endroit où il apparut, était le 【Repaire du Mal】.

 

Après avoir tué tous les monstres dans la tanière et terminé la quête, il avait utilisé un【Parchemin de Portail de Ville】 avant d’être expulsé du monde Diablo. Le portail ovale bleu vif bourdonnait encore devant lui lorsqu’il rentra dans ce monde.

 

Il y avait encore quelques objets sur le terrain.

 

Fei vérifia son 【Espace de Stockage】. Tous les objets de valeur avaient été ramassé par lui et les objets sur le sol étaient à peu près sans valeur. Il entra dans le portail bleu et apparut au【Camp des Rogues】.

 

Le temps sombre et pluvieux s’était arrêté, et la lumière du soleil brillait sur le【Camp des Rogues】.

 

Même si le ciel était encore un peu nuageux et sombre – comme la façon dont les cieux pollués de la Terre faisaient que les gens se sentent déprimés – l’air frais et propre éclaira l’esprit de Fei.

 

Fei alla directement à la prêtresse Akara. Le même dialogue que le jeu original se produisit et Fei reçut un 【Nouveau point de compétence】. Fei remit ce point à la 【Maitrise des armes】 sans y penser.

 

Il n’y avait pas assez de temps pour que Fei distribue les points de manière égale parmi toutes les capacités. 【Maîtrise des armes】 lui avait permis de vaincre les guerriers étoilés avec des techniques de hache divine, augmenter le niveau cette capacité améliorerait considérablement son efficacité au combat.

 

Après avoir fait cela, il commença à embêter Akara.

 

« Honorable prêtresse Akara, j’ai quelques questions …… »

 

« Je sais ce que vous voulez demander, jeune voyageur …… » Ce chef spirituel du 【Camp des Rogues】 semblait avoir vu à travers Fei. Elle sourit : « Je suis disposée à répondre à vos questions, mais vous devez savoir ; au camp des rogues, tout a un prix, donc l’important est …… avez-vous quelque chose qui m’intéresse ?  »

 

« Merde, cette femme est directe. » Fei fut surpris par l’honnêteté brutale d’Akara.

 

Il pensait que la grande prêtresse ne serait attirée par rien. Qui savait que en tant que chef spirituel du 【Camp des Rogues】, elle demanderait directement des pots de vin ? Fei sentit que son respect pour cette femme avait chuté.

 

« Eh … …ok, les pièces d’or peuvent-elles être utilisées comme paiement ? » Demanda Fei.

 

« Oui. » Le sourire sur le visage d’Akara s’éclaira encore plus : « Chaque réponse vous coûtera deux mille pièces d’or. Bien sûr, certaines réponses coûteront plus cher en fonction de la question. Vous pourriez ne pas être en mesure de les payer à ce stade.  »

 

Fei était excité qu’Akara ait accepté de répondre à sa question. Cependant, quand il a vérifié son 【Espace de Stockage】, il fut vraiment déçu. Il n’avait que onze cents pièces d’or. Il ne pouvait même pas se permettre une réponse … Il devait trouver autre chose.

 

Fei avait l’air de jurer, « Merde !! Cet Akara. Deux mille pièces d’or par réponse ? Pourquoi ne va-t-elle pas voler une banque ?! »

 

« On dirait que je dois vendre mes objets …… Eh ? Attendez …… objets ?  »

 

Fei vit les deux objets magiques bleus. « Si des pièces d’or peuvent être utilisées pour acheter une réponse, alors les objets pourraient probablement aussi être utilisés, n’est-ce pas ? »

 

Bien qu’il se plaignît du prix des réponses, il ne montra rien de tel sur son visage. Il se tourna vers Akara et demanda respectueusement : « Honorable prêtresse Akara, je n’ai pas assez de pièces d’or. Est-ce que ces deux équipements peuvent être utilisés comme un substitut ?  »

 

Il sortit la 【Baguette sinistre】 et le 【Javelot】. Les yeux d’Akara s’illuminèrent.

 

« Des objets magiques ? »

 

« Oui, ils peuvent être utilisés comme substituts. Cela fait un moment que des objets de cette qualité ne sont pas apparus au camp des rogues. Jeune voyageur, cette 【baguette sinistre】 et ce 【Javelot】 valent huit mille pièces d’or. Je peux répondre à quatre de vos questions !  »

 

Akara était une grande prêtresse et avait la capacité d’identifier les objets sans utiliser des [Parchemins d’identification], donc elle pouvait dire les noms des objets en les regardant avec ses yeux nus.

 

Quand elle identifiait les objets, elle avait l’air très sérieuse et Fei sentait un soupçon de sainteté en elle. En plus de la robe violette qu’elle portait, elle était totalement différente du marchand rusé que Fei avait en tête.

 

« Seulement huit mille pièces d’or ? C’est trop bas ! « Cria Fei en exagérant.

 

En fait, il ne connaissait pas le bon prix pour ces deux objets magiques. À cause de la mauvaise impression d’Akara, Fei sentit que le prix dont Akara parlait était inférieur à la norme. « Honorable prêtresse Akara, ce n’est pas juste pour un chef spirituel comme vous de parler de pièces d’or tout le temps. Que diriez-vous de cela, échangeons ces deux articles pour cinq réponses. Si je reçois plus d’articles comme ceux-ci dans le futur, je vous les apporterai aussi.  »

 

Akara fut convaincu par l’impudence du voyageur. Il avait parlé des pièces d’or comme si elles étaient sales, mais avait augmenté la valeur de ses articles de deux mille.

 

Elle pensa à la suggestion de Fei et l’accepta.

 

De nombreuses années avaient passé et l’homme devant elle était le seul voyageur qui pouvait entrer dans le 【Camp des Rogues】, et il était le premier à survivre à la 【Lande Sanglante】. Bien qu’il y ait eu quelques rogues habiles, elles pouvaient à peine protéger le campement. Il n’y avait aucun moyen qu’elles puissent survivre à la【Lande Sanglante】 et ramener tous ces objets de valeur.

 

Akara sentait aussi que le temps passait, le pouvoir de Diablo corromprait de plus en plus vite l’énergie de ce monde. Elle avait beaucoup de quêtes importantes que ce jeune voyageur devait accomplir.

 

« Merci pour votre générosité, Honorable Prêtresse Akara. Ma première question est, comment suis-je venu dans ce monde ?  »

 

« Jeune voyageur …… »

 

Akara regarda étrangement Fei et dit : « Je ne sais pas d’où vous venez, mais je pouvais sentir que vous n’êtes pas de ce monde. Cependant, je suis sûr que votre arrivée était un décret de Dieu. Ce monde a besoin de vous ! »

 

« Quoi ? Le décret de Dieu ? C’est votre réponse ? « Fei ne savait pas comment répondre.

 

« Oui, c’est la réponse. » Akara acquiesça sérieusement.

 

Fei s’évanouit presque. Il était indigné. « Le décret de Dieu ? Cette connerie est pire que de ne pas avoir de réponse ! » Fei était fasciné par la science lorsqu’il était sur Terre et ne croyait pas aux fantômes ou aux dieux. La réponse d’Akara était complètement erronée.

 

Cependant, Fei ne pouvait rien y faire. Il avait affaire avec le chef du 【Camp des Rogues】.

 

Il devait endurer sa rage. Il suivit rapidement avec la deuxième question –

 

« Donc pour la deuxième question, si je suis tué par les monstres de la lande, serai-je ressuscité ? »

 

C’était la question la plus importante pour Fei. Il y avait une liste de quêtes dans le monde de Diablo. Cela ne ferait que s’aggraver au fur et à mesure de son niveau. Il devrait un jour affronter tous les puissants démons de l’enfer, et la mort serait probablement impossible à prévenir.

 

Donc, avant sa mort, il devait s’assurer que c’était la même chose que le jeu original où les personnages revivaient après leur mort.

 

Akara regarda étrangement à nouveau Fei.

 

« Jeune homme, je dois admettre que vous en savez beaucoup plus sur ce monde que ce à quoi je m’attendais. Il était vrai qu’il y a longtemps, les voyageurs et les guerriers pouvaient ressusciter après leur mort par la rédemption des dieux. « Akara ralentit alors qu’elle parlait, » Mais le temps s’est écoulé. Le pouvoir de Diablo corrompt ce monde chaque seconde. Cela fait près de soixante ans qu’un voyageur ait mis les pieds au Camp des Rogues …… Donc, la réponse à cette question est – je ne sais pas !  »

 

Fei fut choqué, « Vous … vous ne savez pas ? Est-ce que cela compte comme une réponse ?  »

 

« Oui, parce que je vous ai dit tout ce que je sais ! »

 

Il y avait de la rage dans les yeux de Fei, de la fumée sortait de sa bouche et de la vapeur sortait de son nez. « Putain ! Cette prêtresse ne plaisante pas avec moi, n’est-ce pas ? »

 

Fei était furieux, mais il ne pouvait rien faire. Il devait le tolérer.

 


Traduit de la version anglaise de Noodletown

Lien : http://www.noodletowntranslated.com/hail-the-king/hail-the-king-chapter-17/


Chapitre précédent

Chapitre suivant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s