Chapitre 25 : Tu devrais être actrice (3)

Je pensais avoir entendu un son quelque part. Le bruit de la glace qui se brisait.

 

Songha n’avait eu aucune réaction quand elles l’avaient été insultées mais quand elles changèrent leur cible à Seoyoung, elle plissa ses sourcils. Quand Songha était sur le point de s’avancer, Seoyoung lui saisit le bras.

 

« C’est superficiel. Alors voyons-nous pendant le prochain tournage de K-Star !  »

 

Après nous avoir plongé dans un hiver glacial, les membres de Chats en Sucre agitèrent doucement leurs mains et disparurent. Avec les mêmes visages légèrement souriants. De plus, elles s’inclinaient même poliment devant moi.

 

‘Comme … si tu ne les aimes pas, t’as qu’à jurer !’

 

‘Crache ! Bats-toi ! Après un combat, au moins tu serais rafraîchi !’

 

Cela empira parce que nous avions l’impression d’être battus par un poing d’ombre.

 

Quand je les avais vues pour la première fois, je pensais qu’elles étaient de brillantes, gentilles filles. Pour que leur intérieur soit si noir. Comme prévu, mes yeux étaient des yeux de poisson.

 

C’était ça mais je devais faire quelque chose à propos de Seoyoung dont la tête était baissée. Songha se tortillait et continuait de donner des signaux pour faire quelque chose.

 

Je n’avais aucune expérience pour réconforter une femme adulte mais j’avais eu beaucoup d’expériences réconfortantes de jeunes filles …

 

« Seoyoung ».

 

« Je vais bien. »

 

Avant que je puisse faire quelque chose, Seoyoung leva la tête. J’étais inquiet qu’elle puisse pleurer mais son visage allait bien.

 

« Ce n’est pas la première fois. Je ne fais pas attention à ces mots.  »

 

Seoyoung avait passé le beaucoup de temps loin de ses parents en tant que stagiaire et W & U était sa troisième compagnie. Je savais maintenant que cela n’aurait pas été facile. C’était probablement pourquoi elle était assez forte pour supporter les remarques sarcastiques de ses anciens collègues.

 

Je la mise à l’aise pour la réconforter et lui dit d’une manière à moitié plaisante, à moitié sérieuse.

 

« D’où viennent les enfants comme elles ? J’aurais dû les battre pour toi. »

 

L’expression de Seoyoung se détendit lentement. Elle me tapota le dos avec sa petite main.

 

« Tu ne peux pas. Nous sommes en train de devenir populaires, nous ne pouvons pas avoir de problèmes à cause de moi. A une époque où nous ne pouvons pas être trop prudents.  »

 

« La prochaine fois, je vais vite les attraper et les frapper. Ont-elles un excès d’énergie ? Pourquoi viennent-elles toujours te combattre ?  »

 

« Il vaut mieux simplement les ignorer. Oppa, as-tu déjà entendu le mot, ByungMukGeum [1] ?

 

« Je l’ai vu sur internet. »

 

« … Ne pas nourrir les connards ? »

 

« Ouais, c’est ça. Je vais seulement travailler dur sur les choses que je dois faire. Je parie que si je réussis, elles resteraient probablement au lit à cause de la colère.  »

 

« Seraient-elles ? Alors après que nous ayons passé la première place, allons les visiter à l’hôpital.  »

 

J’étais 100% sérieux.

 

« Ehahahaha ! Je souhaite vraiment que cela arrive !  »

 

Seoyoung, riant vigoureusement, saisit la main de Songha qui suivait derrière nous.

 

« Ne t’inquiète pas pour elles et oublie ça. Ne va pas créer un conflit. D’accord ? »

 

L’expression de Songha était toujours un peu aigre.

 

« Pourquoi tu ne me réponds pas ? D’accord ? »

 

« D’accord. »

 

Finalement, Songha ne fut plus capable de résister et hocha la tête.

 

Nous retournâmes dans la salle d’attente et nous mangeâmes à notre faim pour nous soulager. Quand Seoyoung mangeait une grande quantité de collations, qu’elle ne voulait même pas se toucher d’habitude, le traître me donna un coup de coude et demanda.

 

« Est-ce qu’il s’est passé quelque chose à l’extérieur ? »

 

« Rien de spécial. »

 

Ah. Il y en avait un à côté de moi, un homme à l’intérieur noir.

 

Le traître recula avec un regard perplexe. Je regardai le dos du traître différemment. Bien que je n’arrêtais pas de l’appeler traître, le choc de mon premier jour commençait lentement à s’estomper. Puisque le traître que j’avais vu jusqu’ici était un bon gars qui travaillait dur à son travail.

 

Peut-être que si je ne voyais pas l’avenir le premier jour, nous serions vraiment proches ?

 

Même si je faisais de mon mieux pour ne pas baisser ma garde, mes pensées devenaient de plus en plus compliquées. Si le reporter Song n’avait pas dit «si cette personne était comme ça avant », j’aurais pu considérer cela comme l’avidité d’une nouvelle recrue et laisser tomber ma garde déjà.

 

‘Juste comment le traître vivait-il dans 20 ans ?’

 

Comme Reporter Song, qui était une journaliste de divertissement, le connaissait, il semblait qu’il travaillait probablement encore dans cette industrie …

 

C’était compliqué. Il y avait une limite à la capacité du cerveau, mais il y avait trop de mots et de personnes. J’avais besoin d’un jour pour les organiser avant qu’ils ne surchargent.

 

Après avoir mangé des collations, je partis avec les filles pour leur répétition générale. Avec un insigne de la taille d’un papier A4 sur leur poitrine.

 

Quand je le vis pour la première fois, je le trouvai marrant mais c’était un élément incontournable ici. Pour les groupes avec beaucoup de membres, en particulier avec de nouveaux groupes, il était impossible pour les producteurs de mémoriser tous leurs noms.

 

Hyunjo avait une réunion externe donc il était absent et le traître et moi prîmes des photos de la répétition avec nos téléphones. Comme ce n’était pas une scène dans laquelle elles se sentaient à l’aise, nous prenions des photos sous différents angles, puis elles ajustaient leurs expressions et leurs chorégraphies en conséquence. Pour montrer au public une performance plus parfaite.

 

Et c’est ainsi que nous passâmes notre temps d’attente à l’approche de la diffusion en direct.

 

Pendant que nous attendions Hyunjo après avoir fini nos préparatifs, nous entendîmes frapper à la porte.

 

« Entrez. »

 

Je pensais que c’était quelqu’un qui venait nous saluer mais quand j’ouvris la porte, une caméra apparut.

 

« Nous sommes venus filmer le VCR. »

 

« Pardon ? »

 

« La vidéo pour présenter le prochain groupe. Ce n’est que 15 secondes, alors vous pouvez tous vous rassembler ici pour une seconde.  »

 

Avant de partir, Hyunjo avait dit qu’ils viendraient filmer une vidéo d’introduction, donc c’était ça.

 

Une femme écrivain ou quelqu’un remit aux filles, qui étaient au milieu de la pratique, un script de la taille d’une paume et expliqua.

 

« D’abord présentez votre groupe, la chanson que Neptune va présenter est » 3 Falls « de Kim Jongsu et » Ne me suis pas « de Sky. Vous avez juste besoin de parler dans l’ordre et …  »

 

Elle scanna les visages des quatre filles et choisit Songha.

 

« Mme. Songha, à la fin, s’il vous plaît, agissez comme si vous marchiez et tournez rapidement la tête et dites le titre de la chanson, ‘Ne me suis pas’. Tout le monde peut agir comme si elles la suivaient et s’arrêtaient. Ça va être ringard si tout le monde est trop sérieux, alors amusez-vous avec ça.  »

 

« Oui ! »

 

Je le vis beaucoup quand je regardais des émissions musicales. Peu importe comment ils le faisaient ou qui l’avait fait, la vidéo d’introduction serait toujours ringarde.

 

Les filles mémorisèrent un dialogue d’une phrase et filmèrent la vidéo d’introduction de 15 secondes. Elles commencèrent par « Bonjour, nous sommes Neptune ! » Et présentons la belle ballade émotionnelle de Kim Jongsu, ‘3 Falls’.

 

Seoyoung dit gentiment.

 

« Et la chanson suivante vient de celle qui est revenue comme une mauvaise fille, Sky. »

 

Enfin. Songha marchait sur place et les autres filles agissaient comme si elles la suivaient furtivement. Elle s’arrêta brusquement et tourna la tête.

 

Ses cheveux ondulés tombèrent doucement et …

 

« Ne me suis pas. »

 

Elles dirent immédiatement « d’accord ». L’équipe de caméra satisfaite quitta la salle d’attente et le traître et les filles se saluèrent en disant qu’elles pensaient que tout allait bien.

 

Je ne pouvais pas les rejoindre et je restais là sans rien dire.

 

Parce que … je regardais Songha.

 

‘Tu es faite pour jouer !’

 

 

 

Après ce jour, j’observai Songha.

 

Ce n’était pas de la traque, plutôt je regardais furtivement chaque mouvement de Songha ?

 

Je regardai leur clip vidéo et la vidéo des coulisses des dizaines de fois. Je réduis mon sommeil déjà insuffisant et le résultat auquel je parvins après mon analyse était que Songha n’était pas mauvaise au point d’être appelé terrible au jeu.

 

En fait, à mon avis, il semblait qu’elle avait vraiment du talent.

 

Bien que je ne fusse pas un professionnel, il y avait même une scène où le directeur de la vidéo de musique avait spécifiquement souligné Songha et lui avait fait un compliment.

 

Mais pourquoi n’avait-elle pas eu une bonne évaluation pendant ses leçons de théâtre ?

 

Je découvris même le nom de l’enseignant qui donnait des leçons de chant à Songha et enquêtait sur ses antécédents. Juste au cas où il serait un imposteur … mais il était vraiment quelqu’un que W & U avait confiance et utilisé. Il avait même enseigné à quelques acteurs d’autres compagnies.

 

Encore une fois, je mentionnai jouer de temps en temps, mais je finis par arrêter en voyant le personnage fuyant de Songha.

 

Un jour, deux jours … quelques jours se sont écoulés sans aucune amélioration.

 

Et aujourd’hui.

 

Je reçus finalement un appel de l’équipe de relations publiques et j’étais en route pour le cinquième étage. Je repoussais mon excitation et tenais fermement la boîte à café. C’était le café que Leader Park avait dit d’acheter si je voulais recevoir ce que j’avais demandé.

 

Dès que j’avais reçu l’appel, j’avais presque volé au café et acheté la plus grande taille. Pour obtenir le synopsis anticipé de l’écrivain Hong Jumi entre mes mains, le café n’était rien.

 

« J’ai apporté le café ! »

 

Je distribuai le café dès que j’entrai dans le bureau de l’équipe de relations publiques. Les employés et le chef d’équipe Park choisirent ​​joyeusement le leur.

 

Je scannai les bureaux avec mes yeux mais je ne pus pas trouver le synopsis. Où était-il ?

 

« Chef d’équipe Park. Sy …  »

 

« Aha, voici ce que tu as demandé. »

 

Alors que j’avalais ma salive pendant que j’attendais, le chef d’équipe Park me tendis un petit sac de papier par-dessus mes mains.

 

Huh ? C’était plus petit que ce à quoi je m’attendais.

 

Au moment où je mis mes mains tremblantes dans le sac, mon excitation se calma.

 

« 4 CDs Blackout signés. »

 

« Ah … »

 

Oui. Je l’avais fait. Je l’avais demandé aussi.

 

Il y a quelques jours, lorsque j’avais rencontré le chef d’équipe Park en bas, je m’étais souvenu de mes nièces et de mes neveux et j’avais demandé si je pouvais en avoir. Comme ce n’était pas un ou deux, mais quatre copies, je lui avais dit que si c’était trop de fardeau, cela n’avait pas d’importance si elle ne pouvait pas en avoir et était partie.

 

Étant donné que le chef d’équipe Park les avait spécialement obtenus pour moi, je ne pouvais pas montrer que j’étais déçu et je changeai rapidement d’expression.

 

« Je vous remercie. Mes nièces et neveux sont de grands fans. Ils s’évanouiraient probablement si je le leur donnais.  »

 

« Eh bien, nous sommes des collègues. Ce n’est pas comme si vous aviez demandé les numéros de téléphone du membre Blackout et obtenir des CD signés ne sont pas des faveurs qui peuvent être annulées. Et… »

 

Avec un sourire sournois, le chef d’équipe Park plaça quelque chose sur le sac en papier.

 

Une pile propre de papiers sans plis.

 

Sur la première page, il y avait le titre, <mini-série en 16 parties – Cat Guardian Ghost>, et tout en bas, les noms du réalisateur et du scénariste.

 

L’écrivain Hong Jumi.

 

« Ce… ! »

 

« Ils disent qu’ils le font sur TVL ? C’est celui que tu as demandé, n’est-ce pas ? »

 

« Oui. C’est ça. Je vous remercie ! »

 

« Si tu es reconnaissant, alors achète-nous le café la prochaine fois. »

 

Voyant que je traitai le synopsis comme un trésor, l’employée inclina la tête.

 

« Mais il semblait que les sens de M. Manager étaient faux ? Je l’ai lu en premier et je l’ai trouvé un peu enfantin.  »

 

« Oui. Et tout le thème « animaux remboursant la dette » est un peu usé. »

 

Des critiques sévères sortirent de la bouche des deux employés.

 

« Quand tu viens de lire le synopsis, ça ne t’a pas vraiment attiré, n’est-ce pas ? »

 

« Eh bien, un peu comme un sentiment de » c’est vraiment un drame de câble “ ? »

 

C’était pareil dans le futur que j’avais vu. Ils avaient dit que tous ceux qui avaient lu le synopsis, avaient dit que c’était enfantin et vicié.

 


Traduit de la version anglaise de Myoniyoni

Lien : http://myoniyonitranslations.com/top-management/chapter-25-you-should-act-3/


Chapitre précédent

Chapitre suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s